Etes-vous prêts pour le 65e congrès de l’ABF ?

Rendez-vous à Paris-Porte de Versailles du 6 au 8 juin 2019. Le thème cette année c’est « Au-delà des frontières ».

Si la question des frontières connaît une actualité brûlante avec l’accueil des migrant·e·s, elle est aussi pertinente dans le secteur culturel qui a connu une dynamique forte de diversification, ainsi qu’un mouvement de technicisation.

Dans ce contexte, comment maintenir la créativité qui invite et permet le dépassement des frontières, tant pour les usager·ère·s que pour les professionnel·le·s, leurs organisations et leurs missions ?

Les frontières à l’épreuve des métiers des bibliothèques (culture, métier, géographie) ; le travail culturel à l’épreuve des frontières ; comment des frontières nous amènent à transformer le rôle de nos bibliothèques, les services offerts aux usager·ère·s, la notion de service public…

Les frontières une chance/une opportunité pour les bibliothèques !

Découvrez tout le programme ici.

Retrouvez la présidente du groupe ABF Aquitaine pour son intervention le jeudi 6 juin. Lisa Ferrer intervient en tant qu’animatrice multimédia de la bibliothèque départementale de la Gironde et représentante d’une bibliothèque labellisée Bib’Lib. 

  • Pourquoi se rendre au congrès ?

Le congrès de l’ABF, ce sont non seulement des intervenants de qualité et une grande diversité de rencontres, mais aussi et surtout l’occasion de rencontrer des collègues venus d’horizons différents. Un vrai moment de partage et d’échanges avec des professionnels qui viennent de structures différentes, d’autres départements, d’autres pays aussi, puisque chaque année des collègues étrangers sont invités à se joindre à nous lors du congrès. C’est une chance de confronter son quotidien, ses problématiques et ses solutions à ceux des autres, et d’en repartir avec le plein d’idées !

  • Au-delà des frontières, quels échos sur le territoire Aquitain ?

La notion de frontière est exploitée dans toutes ses acceptions pour ce congrès. Frontière entre les publics de la bibliothèques, ses missions, ses partenaires, ses murs… Frontières pour le bibliothécaire aussi, qui sera invité à explorer les frontières de son champ d’action, de ses missions, à les dépasser et les redéfinir. Préoccupations que l’on retrouve j’en suis sûre dans beaucoup de bibliothèques en Aquitaine !

  • La charte Bib’lib, peux-tu nous en parler ?

La Charte a pour principal objectif d’affirmer le rôle central des bibliothèques dans les dispositifs d’accompagnement des citoyens dans la société numérique. Elle rappelle les droits fondamentaux des citoyens que sont le droit à s’informer, apprendre, partager et inventer ses usages, et replace la bibliothèque au centre des dispositifs publics d’accompagnement à l’exercice de ces droits.

Afin que ce texte ne soit pas seulement une déclaration d’intention mais un réel engagement, L’ABF a souhaité accoler à cette charte un dispositif d’adhésion à ces principes et une labellisation des actions menées par les bibliothèques adhérentes. Bib’Lib se décline en trois labels attribués selon des critères obligatoires et optionnels déterminant le niveau d’implication dans la mise en œuvre des principes énoncés par la charte :

  1. Bib’Lib « Accès ouvert aux savoirs et à l’information »
  2. Bib’Lib « Accès et partage libre et ouvert aux savoirs et à l’information »
  3. Bib’Lib « Accès, partage et co-production de savoirs et d’informations libres et ouverts »

En Aquitaine, deux bibliothèques sont labellisées à ce jour, la médiathèque de Gironde sur Dropt et biblio.gironde, bibliothèque départementale de la Gironde.

Info bourses pour le congrès de l’ABF

Comme chaque année l’ABF propose à ses adhérents deux bourses pour participer au congrès. L’ABF national prend en charge l’inscription au congrès. Le groupe régional prend en charge les frais de déplacement et d’hébergement (80 € la nuit maxi). Les remboursements se font sur justificatifs.

Vous pouvez bénéficier de cette bourse si :

  • vous êtes fonctionnaire de catégorie B et C, salariés du privé de rémunération équivalente (bibliothèques de CE…) ou bénévoles ne percevant pas de rémunération.
  • vous êtes à jour de votre cotisation.
  • vous n’avez jamais participé au congrès auparavant.
  • Assurez-vous au préalable qu’une prise en charge par votre employeur n’est pas possible.

Les boursiers s’engagent à faire un retour pour éventuelle publication sur le blog.

Pour nous solliciter, contactez-nous directement par mail !

Pauline Mercier Lachapelle